Articles

Affichage des articles du avril, 2012

Ma recherche picturale

Les œuvres picturales ont une seconde vie dans le corps de celui qui la regarde. Nous découvrons une œuvre par nos sens et notre intellect est parfois bousculé, ébranlé par cet état de corps.

Je m’immerge dans mon univers pour y trouver un mouvement et cela nécessite un temps d’analyse. Je peints souvent les soirs de pleine lune, au calme très tard dans la nuit. J’y peints des lignes, des courbes, des volumes, ses aplats, j’y dépose une énergie, sa symbolique ; et puis je ne compte pas le temps de sa réalisation, car celui-ci me conduit à de nouveaux rapports à l’espace et au corps. L’œuvre choisie devient une partition chorégraphique. La peinture se fait chaire, le geste trace des lignes et des courbes, la couleur remplie l’espace et le corps trouve de nouveaux chemins. On peut parler d’une osmose entre les arts : peinture, art du geste, chorégraphie, musique, lumière, poésie, théâtre. Il n’y a pas de frontière. L’espace d’une toile blanche se remplie comme un espace scénique.
D'ailleurs…